La défense va ainsi rester le premier poste budgétaire devant les finances, doté de plus de 21 milliards de dollars. Les dépenses consacrées à la défense nationale devraient atteindre quelque 3.186 milliards de dinars, selon le texte approuvé par les députés de la chambre basse du Parlement. En 2022, le budget de la défense nationale était de 1.300 milliards de dinars.  Cette hausse sans précédent du budget militaire survient dans un contexte de fortes tensions avec le Maroc, avec lequel Alger a rompu ses relations diplomatiques en août 2021 en raison de profonds désaccords sur le territoire disputé du Sahara occidental et du rapprochement sécuritaire entre Rabat et Israël.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici