Le Parlement européen a approuvé, mercredi, de qualifier la Russie d’ « État promoteur du terrorisme », avec l’approbation de la majorité des députés.

Le texte a été voté, en présence de tous les eurodéputés, qui ont retenu la résolution qualifiant la Russie d’« Etat promoteur du terrorisme ».

Au terme du vote, 494 eurodéputés ont voté en faveur de la résolution, alors que 58 étaient opposés et 44 se sont abstenus de voter.

Selon le Parlement européen, « pendant sa guerre contre l’Ukraine, l’armée russe a intensifié ses attaques contre des cibles civiles, notamment des infrastructures énergétiques, des hôpitaux, des installations médicales, des écoles et des abris ».

Le Parlement européen a considéré les actions de l’armée russe comme « une violation du droit international et du droit international humanitaire dans ce processus ».

La décision d’aujourd’hui du Conseil législatif de l’Union européenne vise à accroître la pression sur Moscou pour qu’elle traduise devant un tribunal international toute personne responsable de crimes de guerre commis depuis le début de l’invasion le 24 février, y compris le président russe Vladimir Poutine.

L’Union européenne qui compte 27 pays a condamné dans les termes les plus forts la guerre menée par la Russie en Ukraine.

L’UE a déclaré à plusieurs reprises que de nombreuses actions menées par la Russie, au cours des 10 derniers mois, « constituent des crimes de guerre », rapporte l’agence de presse américaine Associated Press.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici