Du 3 au 10 décembre 2022, les fils et filles Bangangté du monde entier ont vibré aux rythmes de leur culture et tradition, sous la conduite spirituelle de leur Monarque, Sa majesté Nji Monluh Seidou Pokam.

Placé sous le signe du rassemblement de tous les fils et filles Bangangté du monde entier, pour la préservation de la paix et la recherche du développement durable de leur territoire ancestral, la 3ème édition 2022 du Comenga, qui s’est déroulée du 3 au 10 décembre 2022 à l’esplanade de la chefferie supérieure Bangangté, a reçu le parrainage du ministre des Arts et de la culture, Dr Pierre Ismaël Bidoung Mpkwatt.

Un parterre impressionnant de personnalités

A travers l’implication personnelle de la reine des reines-mères des cours royales du Ndé, menchiagrup Célestine Ketcha Courtès, associée au doigté professionnel du président du comité d’organisation, Serge Njapoum, à la mobilisation des élites, des sponsors et partenaires, cette 3ème édition 2022, s’est soldée ce 10 décembre 2022, par une note de satisfaction, avec notamment la présence d’un parterre de personnalité, parmi lesquelles deux ministres des pays étrangers ; les représentants des missions diplomatiques, le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative, Joseph Le ; le secrétaire général du ministère des arts et de la culture, représentant personnel du ministre, Pierre Ismaël Bidoung Mpkwatt, des autorités administratives du département du Ndé en particulier et de la région de l’Ouest en général, des monarques et chefs traditionnels de la région de l’Ouest, du Littoral et d’ailleurs, sans compter avec les différentes délégations et associations venues des quatre coins du Cameroun et de la diaspora.

Activités sportives


Entre compétions de marche sportive et marathon, concours de chorales et de danses traditionnelles, foire exposition et gastronomique, campagne de santé communautaire, le village du Comenga construit à l’esplanade de la chefferie supérieure Bangangté a connu une animation particulière, avec un car podium et le passage tous les soirs des artistes du terroir. Les séances de formations des jeunes aux activités génératrices de revenus, plus précisément aux activités traditionnelles, artisanales et agropastorales, les visites médicales ont meublé le quotidien des milliers touristes et visiteurs. Pour couronner cette 3ème édition du Comenga’ngté riche en sons et en couleurs, le roi des Bangangté a procédé à l’anoblissement de certains de ses valeureux enfants qui se sont illustrés par des actions permanentes en faveur de la valorisation de la culture du département du Ndé.

« Menkam »,

C’est dans cet élan de reconnaissance que le ministre Joseph-le, a été élevé au titre de « Menkam », à la cour royale de la chefferie supérieure Bangangté. Entre autres actions fortes pilotées depuis la première édition du Comenga, la construction et les aménagements extérieurs de la chefferie supérieure Bangangté sont actuellement achevés, en plus de l’installation d’un champ solaire pour en autonomisation en énergie électrique. Ce palais royal qui affiche fière allure aujourd’hui, représente un symbole fort du patrimoine historique commun à tous les Bangangté. Et en perspective, dans la poursuite de ces actions d’envergures, il a été annoncé en outre la construction d’un musée traditionnel des arts dans le groupement Bangangté, ainsi qu’une bibliothèque communautaire, pour la retransmission de la culture et des traditions Bangangté, de génération en génération. Et pour témoigner la reconnaissance du gouvernement à cette grande fête culturelle, le représentant du ministre des arts et de la culture, a rassuré les filles et fils Bangangté, du soutien et de l’accompagnement institutionnel de l’Etat à cette belle initiative du Roi des Bangangté, pour la pérennisation de la richesse culturelle du Cameroun, dans un contexte de promotion du vivre ensemble et du multiculturalisme.


Pour la reine-mère, Menchiagrup Célestine Ketcha Courtès : « il s’agit d’un bilan élogieux pour cette 3ème édition du congrès mondial des fils et filles Bangangté du monde entier. Un bilan qui fait honneur à notre Roi et à notre tradition, devant le mode entier, devant ces milliers de personnes et même des étrangers, ici rassemblés à l’esplanade de notre chefferie supérieure. Car un peuple sans tradition est un peuple sans âme. Comme message fort, notre roi demande à tous les enfants Bangangté, où qu’ils se trouvent, à œuvrer sans relâche pour le développement de notre territoire, aux côtés du président de la République, Paul Biya. Nous remercions toutes les élites et partenaires qui ont mis la main à la patte, pour la réussite de cette édition 2022, plus particulièrement le comité d’organisation, ainsi que tous ceux qui sont venus des quatre coins du pays et même de la diaspora, pour soutenir ce grand rassemblement culturel et traditionnel ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici