Le Parlement a approuvé ce mardi en Indonésie une réforme du code pénal criminalisant le sexe hors mariage et punissant de facto la cohabitation des couples non-mariés. D’après le texte voté par les parlementaires, la cohabitation illégale sera passible de six mois d’emprisonnement et les relations sexuelles hors mariage d’un an de prison.

«Nous avons fait de notre mieux pour tenir compte des questions importantes et des différentes opinions qui ont été débattues. Cependant, il est temps pour nous de prendre une décision historique sur l’amendement du code pénal, et de laisser derrière nous le code pénal colonial (néerlandais) dont nous avons hérité» lors de l’indépendance du pays en 1949», a expliqué le ministre de la Justice, Yasonna Laoly, devant le Parlement.

Pointée du doigt comme une atteinte à la liberté des mœurs, les ONG et les défenseurs des droits humains ont déploré «un glissement vers le fondamentalisme» et «le déclin» du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici