Pas moins de 272 civils ont été tués dans un massacre commis la semaine dernière dans l’est de la République démocratique du Congo, ont annoncé lundi les autorités du pays. Selon Kinshasa, la tuerie a été commise par les rebelles du M23 qui réfutent quant à eux y avoir participé.

Les affrontements entre le M23 et l’armée ont repris à l’automne après plusieurs mois d’un calme relatif dans l’est de la RDC. Les deux parties ont toutefois annoncé un cessez-le-feu le 23 novembre dernier. Les autorités congolaises accusent le Rwanda voisin de soutenir le M23, ce que nie Kigali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici