Au moins 23 civils ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi lors d’une attaque attribuée aux ADF (Forces démocratiques alliées) dans un village de l’est de la République démocratique du Congo.

Selon Roger Wangeve, président de la société civile local «Vingt-quatre personnes, dont six femmes, ont été tuées dans cette incursion des ADF (Forces démocratiques alliées) » dans le village de Makugwe, en territoire de Beni au Nord-Kivu, rapporte l’AFP.

Parmi les victimes figurent 17 personnes qui se trouvaient «dans une petite buvette où elles prenaient la bière». Les ADF «les ont toutes exécutées», a-t-il dit. Au moins sept maisons d’habitation ont été incendiées, trois pharmacies et onze boutiques pillées, tandis que le nombre «de civils emmenés en brousse n’est pas encore connu », a ajouté M. Wangeve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici