Un ex-député tunisien, virulent critique du président Kais Saied, a été arrêté chez lui dans la nuit de vendredi à samedi après avoir été condamné par un tribunal militaire à 14 mois de prison, a indiqué son avocate. Seifeddine Makhlouf, chef d’Al-Karama, un parti islamo-nationaliste, a été reconnu coupable vendredi d’insulte envers des agents de la police à l’aéroport international de Tunis-Carthage en mars 2021. Un tribunal militaire l’a condamné en appel vendredi à 14 mois de prison avec effet immédiat, rapporte France Live.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici